Posted on

Interview de notre sophrologue – Tiphaine Le Denmat

Qu’est ce que la sophrologie et quel est son but ?

L’objectif de la sophrologie est de rendre les personnes qui la pratiquent plus autonomes et plus aptes à prendre du recul vis à vis des aléas de leur vie quotidienne. Cette méthode psycho-corporelle permet d’être plus à l’écoute de soi-même et de vivre de manière plus consciente. Elle trouve ses origines à la fois dans des techniques orientales – telles que le yoga du sud de l’Inde, la méditation tibétaine ou le Zazen pratiqué au Japon – mais aussi dans des théories et des pratiques occidentales – comme la phénoménologie d’Husserl et l’hypnose ericksonienne. La sophrologie part du postulat que le corps et l’esprit ne sont pas dissociables. Adaptée à notre mode de vie occidental, elle se pratique principalement en position debout ou assise dans un état de conscience intermédiaire entre la veille et le sommeil appelé “niveau sophro-liminal”. C’est dans cet état de conscience que des exercices de visualisation, d’affirmation positive, de respiration ainsi que des exercices corporels simples sont effectués pour stimuler les capacités et ressources individuelles.

Quelle est la différence entre la sophrologie et la méditation ?

Bien qu’elles possèdent un socle commun, la sophrologie et la méditation sont différentes. En effet, la première va chercher à accompagner et à guider à travers la voix du sophrologue. La deuxième, quant à elle est une pratique plus solitaire. De fait, elle ne nécessite pas d’écouter une voix extérieure. On retrouve également une différence au niveau de la temporalité : la méditation va se tourner essentiellement vers le présent alors que la sophrologie va faire appel à toutes les ressources positives présentes à la fois dans le passé, dans le présent et dans le futur. Même si l’on retrouve une base commune aux deux pratiques, la sophrologie va se différencier par le panel de techniques qu’elle met à disposition. Ces deux pratiquent se complètent cependant très bien. La sophrologie s’adresse aux personnes désirant être guidées pour se détendre et apprendre à mieux gérer ses émotions. 

 Quels sont les principes de la sophrologie ?

 La sophrologie repose sur quatre grands principes. Tout d’abord, le principe d’activation positive. Chaque action positive va avoir une influence sur le bien-être général et développer une attitude bienveillante envers soi-même. Cela permet de prendre conscience de ses capacités, de ses valeurs, de ce qui nous anime. Ces actions vont avoir une influence sur notre cours de pensée et favoriser la mise en place de nouvelles habitudes et comportements envers les autres.

 Vient ensuite le principe du schéma corporel comme réalité vécue. Il s’agit de prendre conscience de notre corps en prenant en compte le temps, l’espace et le ressenti. Le schéma corporel n’est pas seulement rattaché à notre corps puisqu’il représente aussi une zone diffuse de notre conscience. Ainsi, il englobe tout ce qui a trait à l’idée que nous nous faisons de notre corps (notre histoire, notre vécu, nos émotions, les facteurs sociaux…). 

 Le troisième principe de réalité objective concerne plus spécifiquement le sophrologue. En effet, celui-ci est tenu d’accueillir une personne en toute objectivité, sans juger son vécu ou ce qui peut émerger durant une séance. ll doit prendre en compte tous les facteurs qui peuvent altérer la qualité de l’accompagnement. Dès lors, cela implique que le sophrologue pose des limites. Si cela dépasse son domaine de compétence, il redirige automatiquement vers un autre professionnel. Le principe de réalité objective concerne également le consultant. Ce principe permet, au fil des séances, de développer la conscience de son environnement et de ses propres ressources. Il devient alors possible d’agir en cohérence avec soi-même en prenant en compte l’ensemble des facteurs externes. 

 Le dernier principe est celui du principe fondamental d’adaptabilité. Le sophrologue s’engage à adapter les techniques qu’il propose en fonction du contexte (cabinet, centre hospitalier, école primaire, ehpad…) et de la personne à qui il s’adresse. Il établit ainsi un protocole comprenant le nombre de séances, le choix des techniques et en donne toutes les explications. 

 Ces quatre principes forment un cadre pour pratiquer la sophrologie, un fil d’Ariane qui permet de garder en vue la finalité de cette pratique.

Quelles méthodes utilisez-vous lors des séances ?

 Suite à l’obtention de mon diplôme de sophrologue en 2016, je me suis rendu compte au fil de ma pratique que je ne pouvais pas répondre à certaines demandes. J’avais déjà quelques cordes à mon arc comme l’E.F.T (Emotional Freedom Technique) très utile pour travailler sur l’acceptation de soi par exemple ou encore quelques techniques de P.N.L (Programmation Neuro Linguistique) qui me permettait notamment de gérer des phobies. Cela étant, je ne pouvais pas proposer une prise en charge complète lorsqu’il s’agissait de traumatismes. Je me suis alors dirigée vers la sophro-analyse et la thérapie par les mouvements oculaires. Ces deux méthodes ont le double avantage d’être à la fois très efficaces et très rapides. En partant d’une émotion, il est possible de retrouver par association libre des souvenirs significatifs ayant une forte charge émotionnelle. Pour ma part, j’utilise généralement la thérapie par les mouvements oculaires pour revenir sur certains événements retrouvés ou verbalisés lors des séances de sophro-analyse. Pour faire simple, ces thérapies permettent de retraiter des souvenirs à forte charge émotionnelle stockés dans votre cerveau afin que ceux-ci n’aient plus d’influence néfaste sur vos comportements.

 Qu’est ce que les clients recherchent en faisant des séances de sophrologie ?

 Je préfère utiliser le terme de consultant ou sophronisant. Qu’il s’agisse de vivre plus consciemment ou de tendre vers un mieux-être global, quelqu’un peut par exemple venir me consulter pour augmenter ses performances lors d’une compétition sportive. Il s’agira alors de préparation mentale facilité par la visualisation. Le travail sera ainsi axé sur la contraction/décontraction musculaire ainsi que sur la respiration. 

 La sophrologie dispose d’un large champ d’application.Très utile pour vous préparer à un événement (examens, intervention chirurgicale, accouchement…) mais aussi pour vous aider dans la gestion du quotidien (troubles du sommeil, gestion des émotions…). Elle est également très efficace dans la gestion de la douleurs (douleurs chroniques, fibromyalgie, cancer) et procure un réel soulagement aux personnes souffrant de troubles de l’audition (acouphène, hyperacousie, vertiges..). La sophrologie s’adresse à toutes les tranches d’âge. Accompagnement d’un enfant (énurésie, phobie scolaire, peur du noir…), d’un adolescent (préparation aux examens, concentration…), d’un adulte (affirmation de soi, stimulation de la mémoire, de la créativité) et enfin d’un sénior (prévention des chutes, gestion des crises d’angoisses, de stress).

 Les demandes sont donc très diverses et varient d’un accompagnement à un autre. En se fixant un objectif de départ, et en déterminant ensemble les priorités, il est possible d’observer rapidement les bénéfices de la sophrologie. Ce que les gens recherchent c’est avant tout une méthode apportant une solution concrète à leurs besoins tout en pouvant constater des changements visible dans leur quotidien.

Posted on

Interview de notre coach sportif – Mathieu Guenantin

Pourriez-vous vous présenter et nous dire ce qui vous a amené à être coach sportif ?

Je suis Mathieu Guénantin, coach sportif depuis 2015, j’ai toujours aimé le sport et j’aime transmettre mes connaissances, d’où mon métier de coach sportif.

En tant que coach sportif, vous avez pris en charge de nombreuses personnes. Quelles étaient les motivations de vos clients ?

La motivation principale de mes clients est souvent celle de se remettre au sport après une période de pause. Ils ont dans ce cas besoin d’un coach pour les motiver et les suivre pendant quelques temps afin de reprendre leurs bonnes habitudes.

D’autres personnes font appel à moi dans le but de se (re)muscler ou de perdre du poids.

Quelle est la typologie de vos clients ?

J’ai une clientèle très variée, femmes, hommes de différents âges.

J’accompagne mes clients aussi bien à titre individuel qu’en groupe, dans tous types de lieux (espaces verts pour du footing par exemple, accompagnement à domicile à la demande-avec 50% de crédit d’impôt à la clé !).

Quels les sont les éléments importants que vous conseillez pour maintenir un changement sur le long terme ?

La patience est primordiale. Il faut être patient car tout n’est pas immédiat en sport. Les effets de nos efforts se font ressentir sur le moyen/long terme.

Par ailleurs, pour ne pas se lasser, il faut commencer l’activité en douceur et augmenter progressivement l’intensité et le rythme de l’exercice physique.

Enfin, la constance est de mise : mieux vaut faire du sport dix minutes par jour tous les jours pendant plusieurs mois, que de faire une heure par jour pendant quelques semaines et s’arrêter.

Comment faites- vous pour progresser dans votre métier de coach sportif ?

J’ai une excellente formation de base. Par ailleurs, je pratique le sport quotidiennement afin de garder un très bon niveau sportif ainsi qu’une capacité physique me permettant d’assurer l’ensemble de mes prestations avec la motivation et l’implication nécessaire.

Posted on

interview de notre patricienne en hypnose ericksonienne – Angélique Kermel-Body

QU’EST-CE QUE L’HYPNOSE ?

L’hypnose est un processus naturel, un état dans lequel nous rentrons tous, vous et moi, toutes les 90 minutes environ sans nous en rendre compte. C’est un état modifié de conscience, entre la veille et le sommeil. Un état durant lequel l’inconscient est facilement accessible, un état d’hyperconcentration, d’hypervigilance. Il vous est sûrement tous arrivé dans la vie de prendre le volant et de vous dire « Tiens ! Je n’ai pas vu la route! », ou bien d’être complètement absorbé par un bon film et de vous mettre à rire ou à pleurer, comme si vous y étiez… une partie de vous, votre conscient est là dans le salon sur le canapé, une autre partie de vous, votre inconscient, s’est échappée dans l’histoire…

 

RESTE-T-ON CONSCIENT PENDANT LA SEANCE ?

Oui, vous restez conscient bien sûr, vous entendez ma voix, vous pouvez bouger, changer de position si vous le souhaitez, et même si nécessaire sortir vous-même de cet état hypnotique si quelque chose n’allait pas…

 

PEUT-ON ME FAIRE FAIRE QUELQUE CHOSE QUE JE N’AI PAS ENVIE DE FAIRE ?

Non ! En cabinet, je pratique l’hypnose éricksonienne, une hypnose très permissive, rien à voir avec l’hypnose de spectacle ! Je propose des choses, en rapport avec l’objectif que vous vous êtes fixé, vous êtes totalement libre de les accepter ou pas…

 

L’HYPNOSE SOIGNE-T-ELLE ?

Non ! L’hypnose de soigne pas. Nous ne sommes pas magiciens, ni médecins ! Nous accompagnons les personnes pour les aider à aller puiser au fond de leur inconscient toutes les forces et les qualités dont elles ont besoin pour atteindre leur objectif. L’inconscient est un immense réservoir de ressources, il serait dommage de ne pas s’en servir… !

 

A QUI S’ADRESSE-T-ELLE ?

J’accompagne aussi bien les adultes que les enfants, à partir de 6 ans. En revanche, l’hypnose est contre-indiquée dans certains cas (comme les états psychotiques aigüs, les troubles bipolaires,…)

 

QUELLES PROBLEMATIQUES PEUT-ON RESOUDRE AVEC L’HYPNOSE ?

L’hypnose permet de résoudre beaucoup de choses, dès qu’il y a un « comportement » au sens large du terme que l’on veut changer. Cela va des problèmes de sommeil, de stress, à la phobie, en passant par l’arrêt de tabac…

 

AVEZ-VOUS DES SPECIALITES ?

Oui, j’ai plusieurs spécialisations. J’accompagne les femmes enceintes pendant leur grossesse, mais aussi avant, après, lorsque cela est nécessaire, grâce à la méthode HYPNONATAL créée par  Lise Bartoli.

Je suis également spécialisée en sevrage tabagique avec la méthode ATN, pour les personnes qui désirent arrêter de fumer.

Et également dans la gestion des douleurs chroniques (fibromyalgie, migraines…).

 

TRAVAILLEZ-VOUS SEULEMENT AUPRES DES PARTICULIERS ?

Je propose également mes services auprès des entreprises, en particulier pour la gestion du stress, sous forme d’ateliers ou de séances individuelles.

 

UN DERNIER MOT EN PARTICULIER ?

Non, trois !  😉 

Motivation, confiance, et coopération !

Trois choses essentielles en hypnose pour atteindre son objectif…